Company Logo
Roubina Khodadin
 
Projet artistique :
openstudio-roubina-web
il’S est un projet de création artistique interdisciplinaire qui se construira au fil d’une série de 6 résidences prévue entre juillet 2014 et juin 2015: en Afrique, en Inde, en Europe, en Amérique. La création se construit à travers des rencontres, des partages, des découvertes faits sur ces différents continents. À travers ce projet, RouBina interroge les figures de l’interstice, lieu insaisissable de la transition : interstice entre ciel et mer, entre musique et danse, entre intime et universel, entre solitude et plénitude. Au fil de son parcours, RouBina a initié une exploration organique de l’entre—deux : rencontres marquantes d’hommes, de personnes, d’œuvres. il’S prend racine dans ces fragiles échanges, ces découvertes inattendues qui parsèment la vie. Partir du début, « d’où je viens », pour aller là-bas,« où nous sommes ensemble », pour faire émerger la coïncidence de l’intime et de l’universel.
www.vooa.org
 
Roubina
 

PARCOURS ARTISTIQUE
Dans son île natale, l’île Maurice, il n y a pas d’autochtones, les gens sont issus d’ailleurs : Français, Anglais, Hollandais, esclaves d’Afrique Noire, immigrants indiens et chinois... Là-bas on conduit à gauche, mais on parle français du nord au sud. Petite, elle écoute les ghazals sur fond de rythmes de djembe. Elle affectionne le cinéma Bollywood et chante Jacques Brel. Plus tard à Londres, ce sera la découverte du free jazz qui côtoiera le folk. Tout cela construit son univers musical. D’aussi loin qu’elle s’en souvienne, Rou- Bina danse. D’abord, sans repère : les « écoles » qu’on lui propose ressemble trop à des chapelles. Puis elle découvre la danse contemporaine à Londres et expérimente les danses du monde sur les rives de Madras et au bord de mer de Tuléar à Madagascar. Créations, formations, expérimentations, rencontres se succèdent pour affermir et affirmer une forte identité esthétique. Danseuse et Chorégraphe, RouBina est une artiste fondamentalement polymorphe. Polymorphe par le métissage toujours renouvelé des formes artistiques dans ses créations : danse, musique, chant, arts visuels sont mis à l’œuvre pour sertir le propos artistique. Polymorphe aussi par sa capacité à entrelacer ses influences esthétiques et une démarche résolument contemporaine. RouBina a travaillé tant avec des compagnies africaines traditionnelles (Cie Frititi, Ghana) qu’avec des compagnies contemporaines (Badejo Arts, Londres). Elle collabore régulièrement à des projets théâtraux (Le Petit Subito, France. Elle danse pour Virginia Farman (Brighton, Angleterre) avant de participer à plusieurs programmes de formation à Londres au Tower Hamlets College, au Laban Centre, et à Paris au Centre Momboye. Lors de ses voyages, elle s’initie au Butô, aux danses indiennes, au popping ; chaque technique, chaque univers venant enrichir sa pratique et sa démarche. Dans son parcours atypique, elle puise spontanéité, audace et convictions. C’est à Londres que RouBina fonde la Cie VOOA, qui s’installe à Nîmes en 2006. Parallèlement à la danse, RouBina façonne textes et poèmes. Très vite, les mots deviennent partie intégrante des spectacles et se conjuguent à la musique. Autodidacte, elle apprend la musique (piano, chant, guitare) puis suit une formation au JAM, école de Jazz et de Musiques Actuelles de Montpellier (France). Après avoir activement collaboré avec des musiciens à la création sonore de ses spectacles et participé à des projets musicaux, RouBina élabore aujourd’hui son propre ré- pertoire acoustique, entre poésie et rythme, en français, en anglais, en hindi, en créole, en italien. Un fil d’Ariane parmi les il’S de sa mémoire. Au cours de ses voyages en Inde, en Thaïlande, en Afrique du Sud, à Madagascar, en Tunisie et à travers l’Europe, elle appréhende la diversité des hommes, de leurs cultures mais aussi les aspirations communes qui enjambent les océans. A travers l’exploration des mouvements et de leurs échos - la vague et son ressac, la rencontre et la séparation, le sacré et le profane – RouBina met en scène la Coincidentia Oppositorum, la coïncidence des opposés.

 

,

Concert dynamin 200

.

Grant 2016 pave menu news

.

pave type NEWSLETTER

.

CONTACTUS


traitNOIR
  facebook fr facebook en twitter google youtube lindelink pinterest scoopit

Powered by Joomla! / © 2013 Le Couvent / mentions légales.